Frequently Asked Questions

  • Pourquoi mon inverter 92001i ne démarre-t-il pas ?

    Si vous rencontrez des difficultés pour démarrer votre générateur d’onduleur 92001i, veuillez suivre ces étapes:

    1: Vérifiez le niveau d’huile

    Tableau technique de Champion Generator

    Vérifiez la jauge d’huile pour voir si elle répond aux exigences (voir le manuel pour plus d’informations).

    2: Vérifiez ces commutateurs

    Tableau technique de Champion Generator

    R : Assurez-vous que ce commutateur est allumé (horizontal).

    B : Assurez-vous que la soupape de surpression est allumée.

    3: Vérifiez la bougie d’allumage

    Tableau technique de Champion Generator

    Assurez-vous que l’espace de la bougie d’allumage est conforme au manuel et qu’il n’y a pas d’encrassement ou de zones humides sur l’électrode. Trop d’étranglement entraîne un encrassement de la bougie d’allumage / inondation du moteur en raison du manque d’air entrant. Cela empêchera le moteur de démarrer.

    4: Vérifiez le carburateur

    Tableau technique de Champion Generator

    Vérifiez le starter et l’accélérateur. Poussez le câble d’étranglement pour voir si la vanne d’étranglement est rotative. Assurez-vous que la vanne d’accélérateur est ouverte.

    Si le câble d’étranglement est desserré, remontez-le. Si l’accélérateur est fermé (cela peut se produire dans le cas d’un extinction de flamme anormal), ouvrez manuellement la vanne d’accélérateur.

    5: Vérifiez la conduite de carburant

    Tableau technique de Champion Generator

    Retirez le boulon de vidange de carburant, ouvrez l’interrupteur de carburant et observez si du carburant s’écoule du carburateur. S’il n’y a pas de carburant, vérifiez la conduite d’alimentation en carburant pour détecter tout pli ou anomalie.

    6: Vérifiez les fils du panneau de commande

    Tableau technique de Champion Generator

    Attachez le fil de terre (noir) au faisceau de fils de micro-interrupteur à flamme (vert et noir) et au connecteur de l’allumeur. Comme le montre la photo de gauche, lorsque le faisceau de fils est desserré, il peut interférer avec le micro-interrupteur flameout (le forçant à se fermer), ce qui n’entraîne aucun démarrage.

  • Pourquoi mon groupe électrogène double carburant ne démarre-t-il pas?

    Si vous avez un 82001i-DF et que vous avez du mal à le démarrer à froid, utilisez la méthode suivante

    1. LA soupape de réduction de pression ENSURE est assemblée dans son support noir et clipsée à la poignée en position
    2. Tournez le cadran à environ 9 heures à mi-chemin entre 'CHOKE' et 'RUN'
    3. Lancez doucement 2 ou 3 fois pour amorcer
    4. Lancez le moteur plusieurs fois pour commencer
    5. Tournez la molette en position 'RUN' et permettez au moteur d’augmenter le régime

    Les modèles de type de cadre utilisent la méthode suivante

    1. Déplacer le levier d’étranglement à mi-chemin entre 'CHOKE' et 'RUN'
    2. Allumez la soupape de carburant et lancez doucement 2 ou 3 fois pour amorcer
    3. Lancez plusieurs fois pour commencer
    4. Déplacez le levier d’étranglement en position « RUN » et permettez au régime moteur d’augmenter

    Si démarrage électrique, répètez le processus à l’aide du commutateur d’allumage au lieu du lançeur, ASSUREZ-VOUS que vous disposez d’une puissance de batterie suffisante pour faire tourner le moteur.

  • Quelle est la différence entre les watts de démarrage et les watts maximaux répertoriés sur le générateur?

    La plupart des produits motorisés que vous connecterez à votre générateur ont besoin de watts supplémentaires au démarrage, c’est ce qu’on appelle les watts de démarrage.

    Les watts de départ indiqués sur votre générateur sont la puissance que le générateur peut produire pendant une moyenne de 6 secondes (onduleur) ou 10 minutes (type de cadre ouvert).

    Une fois cette période terminée, et si la puissance n’a pas diminué, la protection contre les surcharges s’activera et le générateur se déclenchera en utilisant les méthodes suivantes disjoncteur (type de cadre) et voyant de surcharge clignotant (onduleur), si cela se produit, la puissance (puissance) doit être réduite ou déconnectée immédiatement et le générateur doit être réinitialisé en arrêtant le générateur et en tournant tout en position « OFF » pendant au moins 2 minutes (onduleur uniquement).

    Les watts maximaux indiqués sur votre générateur sont les watts MAX auxquels le générateur peut fonctionner – mais il n’est pas recommandé de faire fonctionner votre générateur aux watts maximum pendant des périodes supérieures à la moyenne de 5 minutes (onduleur) et 60 minutes (type open frame). Une fois cette période terminée, et si la puissance n’a pas diminué, la protection contre les surcharges s’activera et le générateur se déclenchera en utilisant les méthodes suivantes disjoncteur (type de cadre) et voyant de surcharge clignotant (onduleur), si cela se produit, la puissance doit être réduite ou déconnectée immédiatement et le générateur doit être réinitialisé en arrêtant le générateur et en tournant tout en position « OFF »  pendant au moins 2 minutes. Lorsque vous travaillez dans la zone max sur un onduleur, vous aurez une lumière de surcharge rouge fixe, c’est normal.

  • Que faire si mon Inverter bicarburant ne démarre pas au propane?

    La raison la plus courante pour laquelle votre inverter bicarburant ne démarre pas au propane est que le support noir (fourni) qui se connecte à la soupape de réduction de pression n’a pas été installé et que la vanne est laissée en position horizontale ou  vers le bas, ce qui fait que le diaphragme colle ou ne bouge pas.

    Si cela se produit, vous devez installer le support en plastique noir fourni et le clipser à la poignée afin que la soupape de réduction soit en position verticale et réessayer de démarrer.

    Assemblage de tuyau

    Si le générateur ne démarre toujours pas, il peut être nécessaire d’ajuster le diaphragme. Pour ce faire, allumez la bouteille (flux de gaz) et placez-la doucement sur le petit trou situé à l’avant de la vanne de réduction, appuyez doucement pendant environ 10 à 15 secondes, puis reculez à nouveau pour commencer.

    Assemblage de tuyau

    Si le problème persiste, contactez notre équipe technique au 01942 715407 l’option 2 pour obtenir de l’aide.

  • Pourquoi y a-t-il une baisse de pression sur mon nettoyeur haute pression à essence ?

    La cause habituelle de la basse pression est la suivante:

      1. Les adaptateurs de tuyau mâle et femelle ne se connectent pas correctement.
        Vérifiez la connexion entre les adaptateurs de tuyau mâles et femelles. Retirez le mâle de l’assemblage de la pompe et accouplez-le en femelle et allumez l’alimentation en eau. Si pas de pression, les adaptateurs doivent être remplacés. Il est recommandé d’utiliser un adaptateur de tuyau femelle en laiton, sinon le plastique et le laiton ne s’accouplent pas toujours correctement.



    adaptateurs de tuyau de pression

    1. Buses bloquées
      Vérifiez les blocages dans les buses avec aiguille ou goupille. (Voir le manuel)
    2. Air dans la pompe
      Connecter le tuyau de sortie de 26 pieds de la pompe, connecter l’alimentation en eau d’entrée et vous devriez obtenir un débit à travers la pompe, démarrer le moteur et repressuriser la pompe. Arrêtez le tuyau de sortie du moteur et purgez l’air du pistolet en appuyant sur la gâchette et répétez le processus de démarrage pour reprendre de la pression.
    3. Ressort de pression endommagé
      Dévissez le boulon de 14 mm pour accéder d’abord au roulement à billes en acier, à l’aide d’un aimant, retirez le roulement à billes et le ressort de pression, vérifiez et remplacez le ressort si nécessaire. Remontez et retestez la pression du nettoyeur. Si le problème persiste, il peut y avoir un problème avec la pompe ou la boîte de vitesses. Contactez-nous au +44 (0)1942 715407 option 2 pour les pièces de rechange.

      Vous trouverez ci-dessous une illustration de l’endroit où trouver et vérifier le ressort de pression.

    ressort de pression

  • Différences de qualité d’huile

    Voici un tableau standard des différents types d’huile, le plus couramment utilisé au Royaume-Uni est 10w30 ou 10w40. Les principales différences dans les types d’huile sont la température de fonctionnement, un premier chiffre plus petit signifie généralement une température de démarrage plus basse et un deuxième chiffre plus grand signifie généralement une température de fonctionnement élevée.

    Si vous n’êtes pas sûr du type d’huile pour votre générateur, une bonne règle de base est d’abord de déterminer le climat de votre pays!!! Avez-vous des hivers très froids et des étés très chauds, votre type d’huile doit être basé sur le climat dans lequel le générateur va être utilisé, par exemple si c’est principalement l’hiver, une huile à température de départ plus basse est recommandée ou si ce sont des mois d’été, un type d’huile de fonctionnement plus élevé est recommandé.

    Informations sur l’huile

    Les types d’huile viennent généralement en partie synthétique ou entièrement synthétique et le coût varie, L’huile de marque plus chère n’est pas meilleure que l’huile de marque premium, ils sont plus ou moins le même produit, mais certaines marques plus chères ont des additifs supplémentaires. Toute huile partielle ou entièrement synthétique pour un générateur sera parfaitement acceptable tant que les vidanges d’huile sont régulières et qu’elles respectent le calendrier d’entretien.

  • Comment convertir la puissance acoustique [LWA] en niveau de pression acoustique moyen [dB(A)] à une certaine distance ?

    Ce tableau vous aidera à calculer la puissance acoustique.

    Puissance acoustique Niveau théorique moyen de pression acoustique [dB(A)]
    LWA 1m 3m 4m 5m 7m 8m 9m 15m 16m 30,5 m
    80 72 62.5 60 58 55.1 54 53 48.5 47.9 42.3
    85 77 67.5 65 63 60.1 59 58 53.5 52.9 47.3
    90 82 72.5 70 68 65.1 64 63 58.5 57.9 52.3
    95 87 77.5 75 73 70.1 69 68 63.5 62.9 57.3
    100 92 82.5 80 78 75.1 74 73 68.5 67.9 62.3
    105 97 87.5 85 83 80.1 79 78 73.5 72.9 67.3
    110 102 92.5 90 88 85.1 84 83 78.5 77.9 72.3
    115 107 97.5 95 93 90.1 89 88 83.5 82.9 77.3
    120 112 102.5 100 98 95.1 94 93 88.5 87.9 82.3
    réduction 8 17.5 20 22 24.9 26 27 31.5 32.1 37.7

    LWA95 correspond à 70dB(A) à 7m de la source de bruit.
    72dB(A) à 7m de la source de bruit correspond à LWA97.

  • Différence entre les générateurs triphasés ET monophasés

    L’alimentation monophasée est :

    • Utilisé dans la plupart des maisons à travers le monde.
    • Capable de fournir suffisamment d’énergie à la plupart des petits clients, y compris les maisons et les petites entreprises non industrielles.
    • Adéquat pour faire fonctionner des moteurs jusqu’à environ 5 chevaux; un moteur monophasé consomme beaucoup plus de courant que le moteur 3 phases équivalent, ce qui rend la puissance 3 phases plus efficace pour les applications industrielles.

    Avec la forme d’onde de la puissance monophasée, lorsque l’onde passe à zéro, la puissance fournie à ce moment est nulle.

    l’alimentation 3 phases est:

    • Commun dans les grandes entreprises, ainsi que dans l’industrie et la fabrication.
    • De plus en plus populaire dans les centres de données à haute densité gourmands en énergie.
    • Coûteux à convertir à partir d’une installation monophasée existante, mais 3 phases permet un câblage plus petit et moins coûteux et des tensions plus faibles, ce qui le rend plus sûr et moins coûteux à exploiter.
    • Très efficace pour les équipements conçus pour fonctionner en 3 phases.

    La puissance 3 phases a 3 cycles d’ondes distincts qui se chevauchent. Chaque phase atteint son pic de 120 degrés en dehors des autres afin que le niveau de puissance fourni reste constant.

    Pour illustrer la différence entre monophasé et 3 phases, imaginez un pagayeur solitaire dans un canoé. Il ne peut avancer que pendant que sa pagaie se déplace dans l’eau. Lorsqu’il soulève la pagaie hors de l’eau pour se préparer au prochain coup, la puissance fournie au canot est nulle.

    Maintenant, imaginez le même canoë avec trois pagayeurs. Si leurs coups sont synchronisés de sorte que chacun est séparé par 1/3 d’un cycle de course, le canot reçoit une propulsion constante et constante à travers l’eau. Plus d’énergie est fournie et le canot se déplace sur l’eau plus facilement et plus efficacement.

    Comment fonctionnent les systèmes monophasés et triphasés ?

    Les systèmes monophasés utilisent l’énergie électrique à courant alternatif dans laquelle la tension et le flux de courant changent d’ampleur et de direction de manière cyclique, généralement 60 fois par seconde. Aux États-Unis, la tension monophasée est de 120 volts, tandis que plusieurs autres pays utilisent 230 volts comme norme. Une variante de monophasé, appelée phase divisée, est également en vigueur aux États-Unis où deux fils transportent 120 volts chacun avec un neutre commun, offrant ainsi la possibilité de connecter des charges de puissance élevées au circuit d’alimentation de 240 volts et des charges de faible puissance au circuit d’alimentation de 120 volts.

    Dans les systèmes triphasés, le circuit d’alimentation combine trois courants alternatifs qui varient en phase de 120 degrés. En conséquence, la puissance ne tomberait jamais à zéro, ce qui permettrait de transporter plus de charge. Dans un arrangement d’alimentation typique de 120 volts, cela équivaut à trois circuits d’alimentation monophasés de 120 volts et à un circuit d’alimentation de 208 volts.

    Quels sont les avantages des systèmes triphasés par rapport aux systèmes monophasés ?

    Le coût d’installation et d’entretien des systèmes triphasés est nettement inférieur à celui des systèmes monophasés. Les systèmes triphasés utilisent beaucoup moins de matériau conducteur que celui des systèmes monophasés ? environ 25 % de moins pour la même quantité d’énergie fournie. Pendant la même période, les lignes électriques triphasées peuvent transporter plus d’énergie que les lignes électriques monophasées à un coût réduit. En plus de la réduction du cuivre, un système triphasé nécessite moins de pole positions de disjoncteur pour des charges de 208 volts. La puissance fournie est presque constante dans les circuits d’alimentation triphasés, ce qui en fait des candidats idéaux pour les lignes de transmission, les réseaux électriques et les centres de données.

    Les générateurs triphasés consomment des ampères nettement inférieurs à ceux d’une monophasée parce qu’ils utilisent un (Coefficent 1.733). L’équation triphasée est watts (W)/tension (V)/(Coeffient 1,733)=(A)ampères.

    Les générateurs à double tension ne produisent la pleine puissance qu’avec une tension de sortie plus élevée en raison de la configuration du câblage de l’alternateur. La puissance monophasée ou inférieure n’utilise que deux enroulements sur les 4 disponibles sur l’alternateur, ce qui entraîne généralement une réduction de puissance de 40 à 50% de la puissance de sortie continue indiquée. Dans un cas où le générateur est triphasé et également monophasé, la valeur maximale va toujours au plus grand nombre, par exemple 415v dans ce cas, laissant le monophasé à 40-50% de sortie inférieure.

  • Comment rembobiner la corde du lançeur manuel ?

    Regardez cette vidéo

  • Comment reprogrammer ma télécommande sans fil sur le récepteur ?

    1. Allumez l’interrupteur du moteur du panneau avant (position centrale).

    2. Allumez l’interrupteur de la batterie.

    3. Appuyez et maintenez enfoncé le bouton de programmation sur le côté gauche du panneau à côté de la lumière rouge (située à l’arrière gauche du panneau) environ trois secondes jusqu’à ce que la lumière s’allume.

    4. Appuyez et relâchez le bouton STOP de la télécommande. Le voyant rouge clignote une fois pour effacer le programme distant. Si vous avez une deuxième télécommande, appuyez également sur le bouton STOP.

    5. Appuyez et relâchez le bouton START. Le voyant rouge clignote une fois pour programmer la télécommande. Si vous avez une télécommande supplémentaire, appuyez également sur le bouton DÉMARRER.

    6. Appuyez et maintenez le bouton de programmation environ trois secondes jusqu’à ce que le voyant rouge s’éteigne.

  • Quelle huile dois-je utiliser?

    Pour une utilisation au printemps, en été et en automne sur des générateurs à essence ou diesel, nous suggérons que 10w30 est le plus approprié, mais peut parfois être difficile à trouver, auquel cas nous vous recommandons d’acheter 10w40qui serait absolument bien.

    Si vous ou votre client avez l’intention de faire fonctionner votre générateur à des températures très basses, généralement des mois d’hiver, nous vous recommandons d’utiliser 5w30

  • Installation de générateurs de classe I et de classe II

    Lorsqu’un générateur est nécessaire pour une source d’alimentation, il existe deux types d’installation. La plupart des gens ne peuvent installer n’importe quel générateur dans une installation de classe I constituant dans l’installation du générateur à utiliser sans alimentation en terre. C’est parfaitement acceptable si vous utilisez des équipements à très faible conductivité, tels que des outils électriques, d’autres équipements électriques et certains appareils ménagers.

    Cependant, si un générateur est acheté pour une source d’alimentation pour une maison, une grange  etc., ils sont généralement tenus par la loi de l’installer dans une classe II, ce qui signifie qu’une mise à la terre directe est nécessaire du générateur à la carte DCR principale, cela peut être fait en utilisant simplement une tige de mise à la terre de haute qualité dans le sol au point de mise à la terre des générateurs. Ce type d’installation doit être effectué par un électricien qualifié et le système doit être installé professionnellement pour la sécurité de l’utilisateur. Ne pas utiliser cette méthode pourrait entraîner des dommages au générateur et également de nombreux types d’équipements alimentés et, dans le pire des cas, blesser l’utilisateur.

    Le générateur est configuré différemment de l’alimentation secteur. Le générateur a une « terre flottante », tandis que le secteur a un neutre mis à la terre.

    Bien qu’il soit recommandé d’utiliser un disjoncteur personnel (DCR) du secteur, dans la majorité des cas, il n’est pas nécessaire d’en utiliser un avec un générateur. Les générateurs sont sûrs car ils sont conçus pour fonctionner sans DCR. Les disjoncteurs personnels sont conçus pour fonctionner à partir du secteur. Si l’on doit être utilisé avec un générateur, il est nécessaire de modifier le générateur afin qu’il soit configuré de la même manière que le secteur.

    Il s’agit d’une modification relativement simple pour un électricien qualifié impliquant l’ajout d’un fil de liaison de la borne neutre à la borne de terre. Cependant, une fois que le générateur a été modifié, il est nécessaire de toujours utiliser un disjoncteur personnel et de toujours utiliser un pic de terre, qui se connecte entre le cadre du générateur et le sol. Comme cela est difficile à assurer, il est généralement recommandé de ne pas modifier le générateur.

  • De quelle taille de générateur ai-je besoin pour mon poste à souder?

    Un soudeur est évalué par son courant de sortie. Pour estimer sa puissance d’entrée, divisez la puissance nominale de sortie par 30.

    Par exemple, un soudeur 130A aura une exigence d’entrée d’environ 130/30 = 4,3 kW.

    Un soudeur 200A aura une exigence d’entrée d’environ 200/30 = 6,7 kW.

    Il ne s’agit que d’une estimation; par conséquent, il est recommandé de choisir un générateur de la taille suivante. Cependant, gardez à l’esprit que de nombreux utilisateurs n’auront pas réellement besoin de la pleine capacité de leur soudeur, un générateur plus petit ferait toujours fonctionner le soudeur, mais limiterait le courant de soudage.

  • De quelle taille de générateur ai-je besoin pour démarrer un moteur?

    Il existe de nombreuses conceptions différentes de moteur, chacune avec des caractéristiques différentes.

    Certains moteurs, par exemple les moteurs à induction (démarrage du condensateur / fonctionnement du condensateur) nécessitent un courant supplémentaire pour les démarrer, nécessitant donc un générateur plus grand. Les moteurs montés sur des outils à main ne nécessitent généralement aucun courant de démarrage supplémentaire. Par conséquent, il est recommandé de demander au fournisseur de l’équipement que vous souhaitez faire fonctionner s’il nécessite un courant de démarrage supplémentaire.

    À titre indicatif seulement, autorisez un générateur qui a une cote continue de 2 ? à 3 fois la PUISSANCE nominale du moteur. Les moteurs peuvent être évalués en kW ou en HP. Pour convertir HP en kW, multipliez par ?.

    Par exemple, quel générateur faire fonctionner un moteur 3HP? 3HP = 3 x ? = 2,25 kW. Ce moteur à induction nécessiterait un générateur de entre; (2 ? x 2,25) = 5,625 kW et ? (3 x 2,25) = 6,75 kW

  • Puis-je faire fonctionner mon ordinateur à partir d’un générateur ?

    La sortie du courant de votre maison et d’un générateur n’est pas la même. La sortie du générateur est moins stable.

    La vitesse d’entraînement du moteur est contrôlée en fonction de la quantité de charge placée sur le générateur. La vitesse diminue à mesure que la charge augmente. La fréquence de la tension de sortie dépend directement du régime du moteur; par conséquent, la fréquence de la sortie varie avec la charge. De plus, la tension de sortie varie en fonction de la charge et de la température.

    La tension de sortie de la plupart des générateurs standard restera dans les 230V +/- 10% à partir de zéro  jusqu’au courant de charge nominal indiqué sur la plaque d’information. Il s’agit de la plage de tension garantie fournie par les services publics du secteur. La fréquence de la tension de sortie varie généralement de 53 Hz à vide à 49 Hz au courant de charge nominale, alors que l’alimentation secteur ne devrait probablement pas varier de plus de 0,1 Hz.

    La plupart des équipements électroniques sont conçus pour faire face à ces fluctuations. Cependant, nous avons recommandé de demander au fournisseur d’équipement si son équipement peut être utilisé à partir d’une génératrice portable. Lorsqu’un générateur manque de carburant, le moteur est susceptible de monter en puissance.

    (Pour éviter que cela n’affecte les équipements électroniques, une alimentation sans coupure (ASI) peut être utilisée. Ceux-ci sont généralement vendus pour une utilisation avec des ordinateurs afin que les données ne soient pas perdues en cas de coupure de courant).

    Les onduleurs produisent une stabilité de puissance

    Les ordinateurs et les équipements de test sensibles à la puissance nécessitent un courant électrique constant et doté d’une « onde sinusoïdale » ou d’un signal stable. Vos lumières et autres équipements domestiques de base peuvent gérer les fluctuations d’une fluctuation AC.

    Cependant, si votre ordinateur était alimenté par un générateur et que la tension fluctuait, il y a de fortes chances que l’ordinateur s’éteigne ou au moins interrompe le programme dans lequel vous travailliez. Afin de surmonter ce problème, une forme révolutionnaire de technologie d’onduleur a été développée. Ce processus entraîne une onde sinusoïdale égale ou supérieure au courant de la prise murale DE VOTRE FOYER.

    Cela signifie que vous pouvez utiliser un ordinateur ou un ordinateur portable directement à partir d’un générateur d’onduleur.

    Qu’est-ce que l’AVR ?

    AVR donne fondamentalement la même sortie qu’une machine inverter, des générateurs équipés d’AVR (Automatic Voltage Regulator), cette fonctionnalité limite la variation de la tension de votre générateur à + ou - 2 %. Avec un générateur équipé d’AVR, vous pouvez faire fonctionner des équipements sensibles tels que des ordinateurs.

  • Qu’est-ce que le kW et le kVA ? Qu’est-ce que le facteur de puissance?

    Il existe 3 types d’électricité :

    1) Puissance réelle, mesurée en Watts (W).

    Il s’agit de la puissance tirée par une charge résistive, par exemple un élément chauffant dans une bouilloire, et a un facteur de puissance de 1. (facteur de puissance unitaire, cos F=1, 1.0pf ou pf=1)

    2) Puissance réactive, mesurée en volts-ampères réactifs (VAr?s).

    Il s’agit de la puissance tirée par une charge réactive (une charge avec un enroulement autour d’un noyau), par exemple un électro-aimant, et a un facteur de puissance de 0. (facteur de puissance nul, cos F = 0, 0pf ou pf = 0)

    3) Puissance apparente, mesurée en volts-ampères (VA).

    De nombreuses charges ont une combinaison d’éléments résistifs et réactifs. (en fait, il n’est pas possible de produire une charge purement inductive, car le fil utilisé pour former les enroulements a une résistance). Cette combinaison d’éléments signifie que la puissance réelle (W) et la puissance réactive (VAr) sont tirées ensemble.

    La proportion de la puissance réelle par rapport à la puissance réactive est définie comme le facteur de puissance. [Presque toute la charge résistive (par exemple, moteur universel utilisé dans les outils à main) puis facteur de puissance 0,95 à 1,0, presque toute la charge inductive puis facteur de puissance ~ 0,3] La grande majorité des charges monophasées ont des facteurs de puissance proches de 1.

    Par conséquent, les puissances nominales des générateurs monophasés sont prises au facteur de puissance = 1, et sont par conséquent en watts (W) ou en kilo watts (kW), où 1 kW = 1000 W.

    Les charges triphasées ont tendance à avoir des facteurs de puissance inférieurs, approchant 0,8, par conséquent, les puissances nominales du générateur triphasé sont prises au facteur de puissance = 0,8 et sont en VA ou kVA.

    Il y a évidemment une relation entre la puissance réelle, la puissance réactive, la puissance apparente et le facteur de puissance?

    i) Puissance apparente (VA) = ? [(puissance réelle (W))2 + (puissance réactive (VAr))2] Et

    ii) Facteur de puissance = Puissance réelle (W) Puissance apparente (VA)

    Donc? Puissance apparente (VA) x Facteur de puissance = Puissance réelle (W)

    Si le facteur de puissance = 1, alors toute la puissance est réelle, et la puissance apparente (VA) = puissance réelle (W) (W = VA @ 1,0 pf)

    Pour un générateur monophasé, la valeur nominale doit être de 1,0 pf, auquel cas Watts = Volt Ampères. Mais, pour un générateur triphasé, la cote est de 0,8pf.

    C’est là que la confusion peut surgir!

    Exemple. Un générateur triphasé a une puissance nominale continue de 5 kVA à 0,8 pf. Maintenant, à cette charge nominale, la puissance réelle (kW) sera ? Puissance réelle (kW) = Puissance apparente (kVA) x Facteur de puissance Puissance réelle = 5 x 0,8 = 4 kW

    Cela signifie qu’un générateur produisant 5kVA à 0,8pf produit en fait 4 kW de puissance réelle, mais il produit également une certaine puissance réactive.

    De i)? 5000 VA = ? [( 4000 W)2 + ( Puissance réactive)2] Puissance réactive = 3000 VAr?s

    C’est cette combinaison de 4 kW de puissance réelle et de 3 kVAr de puissance réactive qui a défini la limite de la puissance nominale du générateur. Si le même générateur a été chargé avec une charge résistive seulement, alors il peut être capable de plus de 4kW, cependant, il n’y a pas de formule qui peut être utilisée pour trouver cette limite à partir de la cote 0.8pf. Il ne peut être trouvé qu’en testant chaque machine. De même, on ne peut pas s’attendre à ce qu’un générateur monophasé évalué à 4 kW produise 5 kVA à 0,8 pi³ !

  • Comment puis-je raccorder mon groupe électrogène à ma maison en cas de panne de réseau?

    Veuillez noter les précautions suivantes :

    Il est essentiel que le générateur soit complètement isolé de l’alimentation secteur.

    Cela garantit que le générateur ne tente pas d’alimenter tout le quartier, mais garantit également qu’il n’électrocute pas un travailleur des services publics essayant de rétablir l’alimentation secteur. Pour ce faire, un commutateur de basculement, avant le tableau doit être installé par un électricien qualifié. Celui-ci doit être installé entre le compteur d’électricité et l’unité de consommation du bâtiment. L’interrupteur relie le bâtiment soit à l’alimentation secteur, soit à un câble qui peut être branché sur le générateur.

    Configurez le générateur pour utiliser un DCR :

    La plupart des bâtiments ont maintenant un DCR intégré à l’unité de consommation. Ceci est configuré pour fonctionner à partir de l’alimentation secteur avec un neutre mis à la terre, et non à partir d’un générateur avec une terre flottante. Pour utiliser ce dispositif de protection, il est nécessaire de modifier le générateur afin qu’il soit configuré de la même manière que l’alimentation secteur. Il s’agit d’une simple modification pour un électricien qualifié, impliquant l’ajout d’un fil de liaison de la borne neutre à la borne de terre. Il est recommandé d’établir cette connexion dans la fiche qui doit être utilisée pour se connecter au générateur. Cela garantit que le générateur n’est pas modifié lorsqu’il est déconnecté de la maison et reste donc sûr.

    La fiche doit être étiquetée ? Ne pas se connecter au secteur: Liaison Terre neutre installée?.

    Le fil entre le générateur et l’interrupteur de transfert n’est pas protégé par le DCR, il est donc recommandé d’utiliser un câble blindé en acier pour cette connexion.;

    Un pic de terre local à faible impédance doit être installé.

  • Que dois je savoir à propos des nuisances sonores?

    Informations sur le niveau de bruit

    Le décibel qui est normalement abrégé dBA est l’unité utilisée pour mesurer l’intensité d’un son. L’oreille humaine est incroyablement sensible, les oreilles d’une personne peuvent distinguer entre des sons très variés tels que le bruit des doigts sur une table à  l’explosion la plus forte ou à l’avion à réaction. Pour mettre ces différences en perspective, un avion à réaction est 1 000 000 000 000 fois plus fort que le son audible le plus silencieux.

    En regardant sur l’échelle des décibels, le plus petit son audible proche du silence enregistre à 0 dB. Une augmentation de 10 décibels équivaut à une augmentation de 10 fois du bruit à votre oreille.

    Point important! Les générateurs sont mesurés et comparés dans l’industrie à 7 mètres.

    Pour se conformer à la réglementation européenne, tous les générateurs doivent être marqués en LWA, il s’agit d’une mesure différente du son qui est prise à une distance différente. Par exemple, notre silencieux Champion 71001i est évalué à son plus bas à 53 dBA @ 7 mètres. Sur l’échelle LWA, cela équivaudrait à environ 86-88 décibels. Méfiez-vous de cela car tous les produits ont marqué LWA sur eux, beaucoup n’ont pas l’industrie évalué à 7 mètres.

    Voici quelques sons courants et leurs indices de décibels:

    Tableau des niveaux sonores
    120   Perceuse pneumatique
    110   Usine bruyante
    100   À l’intérieur du métro
    90   Bus intérieur
    80   Trafic moyen sur la route principale (à l’étage)
    70   Conversation normale (à 1m)
    60   Bureau d’affaires typique
    50   Salon
    40   Bibliothèque
    30   Chambre la nuit
    20   Studio de diffusion isolé
    10   Seuil d’audition
    0 dB   Silence
    Remarque : Une augmentation de 10 dB représente un doublement de l’intensité sonore de l’oreille.

     

    Plus d’informations sur le son
    190 dBA Armes lourdes, 10 m derrière l’arme (niveau maximum)
    180 dBA Pistolet tiré près de l’oreille (niveau maximum)
    170 dBA pétard qui explose  à une distance de 50 cm (niveau maximum)
    160 dBA Coup de marteau sur tube en laiton ou plaque d’acier à 1 m de distance, déploiement de l’airbag très proche à une distance de 30 cm (niveau maximum)
    150 dBA Coup de marteau dans une forge à 5 m de distance (niveau maximum)
    130 dBA Applaudissements bruyants à 1 m de distance (niveau maximum)
    120 dBA Sifflet à 1 m de distance, essai d’un jet à 15 m de distance
    Seuil de douleur
    115 dBA Bruit de décollage des avions à 10 m de distance
    110 dBA Sirène à 10 m de distance, niveau sonore fréquent dans les discothèques et à proximité des haut-parleurs lors des concerts de rock, violon près de l’oreille d’un orchestre de musiciens (niveau maximum)
    105 dBA Tronçonneuse à 1 m 
    100 dBA Marteau piqueur à 10 m 
    95 dBA Scie circulaire à 1 m de distance
    90 dBA Tondeuse à gazon essence
    85 dBA Chasse d'eau à 1 m distance
    80 dBA Traffic routier à 10 mètres
    75 dBA Passage d'une voiture à 7mètre
    70 dBA Sèche cheveux à 1 mètre
    65 dBA Conversation normale
    60 dBA
    55 dBA Aspirateur à 10 mètres
    50 dBA Refrigerateur à 1 mètre
    45 dBA Bruit de fond dans un salon
    35 dBA Petit ventilateur à 1 mètre
    25 dBA Bruit de respiration à 1 mètre
    0 dBA Seuil Auditif
  • Puis je utiliser un disjoncteur?

    Le générateur est configuré différemment de l’alimentation secteur. Le générateur a une « terre flottante » tandis que le secteur a un neutre mis à la terre.

    Bien qu’il soit recommandé d’utiliser un disjoncteur sur secteur, dans la majorité des cas, il n’est pas nécessaire d’en utiliser un avec un générateur. Les générateurs sont sûrs car ils sont conçus pour fonctionner sans RCD. Les disjoncteurs personnels sont conçus pour fonctionner à partir du secteur. Si l’on doit en utilisé un avec un générateur, il est nécessaire de modifier le générateur afin qu’il soit configuré de la même manière que le secteur.

    Il s’agit d’une modification relativement simple pour un électricien qualifié impliquant l’ajout d’un fil de liaison de la borne neutre à la borne de terre. Cependant, une fois que le générateur a été modifié, il est nécessaire de toujours utiliser un disjoncteur personnel et de toujours utiliser un pic de terre, qui se connecte entre le cadre du générateur et le sol. Comme cela est difficile à assurer, il est généralement recommandé de ne pas modifier le générateur.

  • Quelle est la consommation de carburant de mes groupes électrogènes?

    Vous trouverez ci-dessous un guide approximatif de la consommation de carburant des groupes Champion . Tous les chiffres sont tirés d’un environnement de test dans l’usine, les chiffres cités sont des estimations précises au moment du test et varieront.

    Générateur Combustible Utilisation sans mode Eco
    25% 50% 75% 100%
    CPG3500 Essence L/Heure ND 1.46 1.73 2.24
    73001i / 73001i-P Essence L/Heure 0.75 0.92 ND 1.6
    82001i Essence L/Heure 0.38 0.71 1 1.05
    73001i-DF Essence L/Heure 0.88 1.2 1.56 1.97
    GPL Kg/heure 0.8 0.8 1 1.26
    82001i-DF Essence L/Heure 0.38 0.71 1 1.05
    GPL Kg/heure 0.27 0.52 0.65 0.554
    92001i-DF Essence L/Heure 0.37 0.60 ND 1.62
    GPL Kg/heure 0.33 0.433 ND 0.65
    CPG4000E2-DF Essence L/Heure ND 1.58 2.03 2.6
    GPL Kg/heure ND 1.23  1.13  1.6 
    CPG6500E2-DF Essence L/Heure ND 2.65 3.29 3.96
    GPL Kg/heure ND 2.2 2.8 3.0
    CPG7500E2-DF Essence L/Heure ND 2.8 3.6 4.18
    GPL Kg/heure ND 2.64 2.94 3.4
    CPG9000E2-DF Essence L/Heure ND 2.80 3.53 4.14
    GPL Kg/heure ND 2.64 2.94 3.4

    ND = Aucune donnée

  • Comment changer une unité de commande sur un Inverter Champion ?

    Cette vidéo vous guidera tout au long du processus.

Différence entre les Watts de démarrage, Maximum et continue

La plupart des produits motorisés que vous connecterez à votre générateur ont besoin de watts supplémentaires au démarrage, c’est ce qu’on appelle les watts de démarrage.

Les watts de démarrage indiqués sur votre générateur sont la puissance que le générateur peut produire pendant une moyenne de 6 secondes (onduleur) ou 10 minutes (type chantier).

Une fois cette période terminée, et si la puissance n’a pas diminué, la protection contre les surcharges s’activera et le générateur se déclenchera en utilisant les méthodes suivantes : disjoncteur (type chantier) et voyant de surcharge clignotant (onduleur), si cela se produit, la puissance doit être réduite ou déconnectée immédiatement et le générateur doit être réinitialisé en arrêtant le générateur et en tournant tout en position « OFF » et en attendant pendant au moins 2 minutes (onduleur uniquement).

Les watts maximaux indiqués sur votre générateur sont les watts MAX auxquels le générateur peut fonctionner – mais il n’est pas recommandé de faire fonctionner votre générateur aux watts maximum pendant des périodes supérieures en moyenne de 5 minutes (onduleur) et 60 minutes (type chantier).

Une fois cette période terminée, et si la puissance n’a pas diminué, la protection contre les surcharges s’activera et le générateur se déclenchera en utilisant les méthodes suivantes : disjoncteur (type chantier) et voyant de surcharge clignotant (onduleur), si cela se produit, la puissance doit être réduite ou déconnectée immédiatement et le générateur doit être réinitialisé en arrêtant le générateur et en tournant tout en position OFF et en attendant pendant au moins 2 minutes. Lorsque vous travaillez dans la zone max sur un onduleur, vous aurez une lumière de surcharge rouge fixe, c’est normal.